Lisons ces gamines-là !

Un pavé dans le marais des années de « libération sexuelle » et au-delà un javelot dans l’univers invisible de ces mères complices de leurs maris, amants, amis, bien volontiers violeurs, pédophiles, incestueux. Voilà ce que nous envoie en pleine face Virginie Jortay à travers « Ces enfants-là », paru en août 2021 aux Éditions Les impressions nouvelles. Ses … Lire la suite

Covid-19 : manifeste pour une expertise féministe de la santé

Dans le cadre de l’événement 10days4ideas à Bruxelles, j’ai le plaisir d’intervenir le 1er septembre 2021 à 14h dans un atelier organisé par Peggy Pierrot et intitulé « COVID-19, pour en finir avec la sidération ». L’échange avec les autres invité·es permettra de présenter mon dernier livre, « La douleur impensée : autopsie féministe de … Lire la suite

Fibromyalgie : derrière la porte

La douleur impensée – Autopsie féministe de la fibromyalgie, une « maladie de femmes » Saint-Joseph-du-Lac (Québec) : M Éditeur collection Militantisme, 152p., 8 septembre 2021 (Québec), 22 octobre 2021 (Europe) – http://m-editeur.info/la-douleur-impensee/  Richard Poulin contact@m-editeur.info Prix : Québec 18,95 $, Europe 20 €ISBN : 978-2-924924-31-0   Autopathographie libre et introspective, « La douleur impensée » se veut un texte saisissant … Lire la suite

Zoom : un empire invisible

in Les Possibles, Numéro 27 – Printemps 2021, Dossier : Numérisation et transformation des rapports sociaux https://france.attac.org/nos-publications/les-possibles/numero-27-printemps-2021/dossier-numerisation-et-transformation-des-rapports-sociaux/article/zoom-un-empire-invisible Covid-19, meurtre de Samuel Paty, campagnes électorales, complot… les exemples ne manquent pas où les usages internet font recette. Les échanges, les dénonciations, les calomnies, les appels au meurtre, les droits de circulation, les achats, le travail, se passent désormais … Lire la suite

Une Déferlante bouillonnante

Le numéro 1 de la nouvelle revue féministe « La Déferlante » sort en librairie cette première semaine de mars 2021. Très instruit, savant, cultivé, vivant, ce trimestriel sent bon l’encre d’imprimerie. Il va faire des vagues, comme le souhaitent fortement ses créatrices. Son concept éditorial de choc fait virevolter chroniques, dossier, photoreportages, BD, extraits de livres, … Lire la suite

Zoom : « un empire invisible »

Covid-19, meurtre de Samuel Paty, campagnes électorales, complot… les exemples ne manquent pas où les usages internet font recette. Les échanges, les dénonciations, les calomnies, les appels au meurtre, les droits de circulation, les achats, le travail, se passent désormais « en ligne ». Les cours de l’Éducation nationale ou de l’enseignement supérieur, mais aussi les cours … Lire la suite

Covid-19 : les seigneurs revisitent la basse-cour

Résumons-nous. En France, après l’instauration le 14 octobre 2020 d’un couvre-feupour gérer la crise sanitaire, le gouvernement décide, le 30 courant sans consultation du Parlement, le retour à un confinement national, ouvrant cette fois l’accès au travail, à l’école, aux maisons de retraite et aux supermarchés, mais toujours pas aux commerces de proximité, aux lieux … Lire la suite

Andrée Michel ou cent ans de résistance

Andrée Michel, féministe universitaire et militante, résistante à tous les conflits, fête son centenaire ce 22 septembre 2020. Cette fervente activiste antimilitariste et anticolonialiste, a, jusqu’à encore très peu de temps, consacré sa vie au combat pour la justice et la liberté, à la lutte contre toutes les formes d’oppression et contre les impacts du système … Lire la suite

Covid-19 : boulevard des indifférents

En ces temps de pandémie, certains messages politiques, scientifiques, médiatiques, populaires poussent à se demander « où trouver la vérité ? », « quelle est-elle ? », « comment faire la différence entre le vrai et le faux, la vérité et le mensonge ? », « comment faire la part des choses ? », « comment savoir ? ». Grâce au fabuleux texte de Jean Cocteau sur la poésie, on … Lire la suite

Covid-19 : 4B versus 4H

Vous souvenez-vous des 4H pendant les années sida ? 4H pour « Homosexuels, Hémophiles, Héroïnomanes, Haïtiens », car il était estimé que la maladie se transmettait par les gays ou les seringues et que les immigrés haïtiens aux États-Unis étaient les plus touchés, Haïti étant l’épicentre du virus. À partir des années 1980 et pendant quinze ans, on … Lire la suite