Le petit lexique du cyberféminisme

Lexique créé pour l’événement Transborder//les enseignements de Nathalie MAGNAN

 

AntiAtlas des frontières

L’antiAtlas des frontières est un collectif de chercheur.e.s, d’artistes et d’expert.e.s, articulant recherche et création artistique. Son objet est d’aborder de manière inédite les mutations des frontières et des espaces des sociétés contemporaines.

 

Cloud

Le « cloud » désigne un ensemble de ressources informatiques (réseaux, serveurs, stockage, applications, services, données personnelles), en accès omniprésent et gratuit pour des acteurs qui ne les possèdent pas. Celui des entreprises, telle que Google, Facebook, etc. est la cible des hackers.

 

Cyberespace

L’écrivain William Ford Gibson a créé le terme « cyberespace » puis une iconographie de l’ère de l’information avant-même la reconnaissance de l’Internet dans les années 1990 (GIBSON William Ford, Burning Chrome, Ace, 1986). Ce terme désigne autant la toile comme un lieu de rencontres et d’échanges, enjeu de conflits mondiaux que des modes spécifiques de création, de navigation dans la connaissance et de relations sociales qu’elle permet.

 

Cultural Studies

Les « Cultural Studies » (études culturelles ou sciences de la culture en français) représente un courant de recherche à la croisée des sociologie, anthropologie culturelle, philosophie, ethnologie, littérature, médiologie, arts, etc. À visée transdisciplinaire, elles entendent critiquer l’académisme du domaine et mettre en lumière les relations entre cultures et pouvoir.

 

Cyberféminisme

Le « cyberféminisme » qualifie un mouvement féministe né dans les années 1990 ayant pour ambition d’opérer un travail critique, activiste, artistique et théorique sur internet et les technologies digitales. Donna Haraway en est l’inspiratrice avec son essai Le Manifeste Cyborg, publié en 1991. Pionnière en France, Nathalie Magnan crée le site cyberfeminismes.org.

 

Datavisualisation

Ce terme désigne la science de représenter des données de façon visuelle. La pratique se concrétise par la création de graphiques, camemberts, diagrammes, cartographies, chronologies, infographies, créations graphiques, photos ou vidéos. Le but visé est de rendre les données plus lisibles et compréhensibles.

 

Do it yourself (DIY)

« Do it yourself », en traduction littérale « faites-le vous-même », « faites-le par vous-même », « fais-le toi-même », « fait maison », ou « fait main », caractérise à la fois certains musiciens ou mouvements culturels et des activités visant à créer de façon artisanale des objets de la vie courante, des objets technologiques ou des objets artistiques, à contre-courant du système ambiant d’ultra-consommation et de marchandisation. L’objectif des mouvements adeptes est de participer, échanger ses connaissances, sa culture, son information, débattre et décider en commun pour le bien commun.

 

Écoféminisme

Ce terme recouvre une philosophie et un mouvement à la croisée des pensées féministes et écologistes qui entend mettre en lumière les similitudes entre domination masculine et non-respect de la nature.

 

Écosexualité

C’est une approche d’éco-art et d’activisme environnemental, contribuant à une réflexion globale sur les crises écologiques mondiales.

 

Études postcoloniales

Les termes « postcolonialisme » ou « post-colonialisme » signifient une situation historique, postérieure à la colonisation, qui n’inclut pas uniquement la proclamation politique des indépendances mais aussi les impacts du colonialisme sur les diasporas, les sociétés plus généralement, les résistances auxquelles ils donnent lieu, à des niveaux tant géographiques que culturels et épistémiques. Les études postcoloniales, traversées par de multiples courants, s’attèlent à en construire une épistémologie.

 

Fablab

Un « fab lab » (contraction de l’anglais « fabrication laboratory », « laboratoire de fabrication ») est un lieu de type hacklab permettant la création d’un ensemble de logiciels et solutions libres et open source. En France, ces lieux se concrétisent par les espaces publics numériques (EPN) ou les cyberbases.

 

Hacklab

C’est un lieu virtuel où des personnes partagent un intérêt commun, peuvent se rencontrer et collaborer, notamment en matière d’informatique, de technologies, de science, d’art, etc. Ce laboratoire est collectif et ouvert à tous les hackers souhaitant partager ressources et savoir.

 

Hacktivistes

Les « hacktivistes » (contraction de « hacker » et activistes) sont des hackers engagés qui visent des changements politiques ou sociétaux à travers l’action directe sur internet. Le « hacker » est un.e informaticien.ne qui crée, analyse et modifie des programmes informatiques pour améliorer ou apporter de nouvelles fonctionnalités à l’utilisateur ; en matière de sécurité informatique, le.a hacker traque les faiblesses du système.

 

LGBT ou LGBTQ

LGBT signifie en anglais « Lesbian, Gay, Bisexual and Transsexual ». LGBTQ inclut le terme « Queer ». Ce terme entend caractériser les discriminations subies ou les rapports de domination par les personnes revendiquant leur appartenance à la communauté homosexuelle, bisexuelle, transgenre, transsexuelle ou queer.

 

Make Kin, not babies

Dans Anthropocène, Capitalocène, Plantationocene, Chthulucene: Making Kin, Donna Haraway considère qu’il est nécessaire d’accepter « le fait que tous les Terriens sont des parents dans le sens le plus profond, et qu’il est temps de mieux prendre soin des espèces en tant qu’assemblages (pas les espèce les unes après les autres) ». « Make Kin » est un chemin éthique pour être entouré d’espèces de tout ordre où l’inquiétude et l’étrangeté sont acceptées.

 

Médias tactiques

Le terme « médias tactiques » (« Tactical media » en anglais) qualifie une forme d’hacktivisme dans les médias, dont l’objet est de critiquer l’ordre social ou économique dominant en intervenant de façon temporaire ou localisée dans les médias dits de masse (mainstream).

 

Queer

Mot anglais signifiant « étrange », « peu commun », « bizarre », est un terme apparu à partir des années 1980 dans le but de se réapproprier le stigmate lié aux identités LGBTQ ou non hétéronormées.

 

Sailing 4 geeks (pour Sailing for geeks)

Sailing 4 geeks est un laboratoire politique, technologique et artistique mêlant voile et toile. Lors de la seconde édition, une équipe d’activistes et d’artistes a exploré physiquement, sur un bateau, les routes de migration entre le Maroc et l’Espagne dans le but d’étudier les technologies de contrôle du trafic maritime, des embarcations des réfugiés, autant que le transport équitable… La première édition était une navigation en Finlande dans le cadre des rencontres internationales des arts numériques, Isea.

 

Savoirs situés

La notion de « savoirs situés » interroge l’objectivité des sciences et technosciences contemporaines, en prenant en compte le genre, la classe, la race, l’âge, l’environnement, l’histoire… de chacun des individus dans l’analyse des situations. Elle s’inscrit dans une épistémologie du « point de vue » ou « standpoint theory ». Situated Knowledge est le titre d’un article de Donna Haraway (1988), traduit par Nathalie Magnan et Denis Petit (2002) : Savoirs situés : la question de la science dans le féminisme et le privilège de la perspective partielle.

 

Speculative fabulation ou narration spéculative

Ce terme est hérité des travaux sur les « savoirs situés » de Donna Haraway. Il regroupe une série de déploiements de la narration qui lui donnent une dimension politique dans le champ de l’art, en considérant le récit comme un mode de fabrication d’êtres et de mondes.

 

String figures

Le terme « String figures » fait référence au jeu de ficelle qui se joue seul ou à plusieurs en utilisant une ou plusieurs ficelles en boucle. Dans le cyberespace, le jeu se fait avec la toile.

 

Symbiose

Dans le Manifeste Cyborg, Donna Haraway utilise ce terme pour manifester son choix politique d’hybrider les disciplines et de troubler les frontières théoriques, tant d’un point de vue rhétorique que biologique.

 

Technologies open source

Les technologies open source, ou « code source ouvert », désignent des logiciels, créés de façon participative par plusieurs programmeur.e.s à l’intention d’un large public, permettant une libre redistribution, un accès au code source et des outils dérivés. L’usage de ces technologies est à l’origine d’un mouvement né en 1998. Il existe un amalgame avec le mouvement du logiciel libre qui prône des valeurs philosophiques et politiques de justice, tandis que l’open source se focalise sur des considérations techniques et ne critique pas l’utilisation de logiciels non libres.

 

Transfuturistes

Transfuturistes, terme utilisé par Donna Haraway dans le Manifeste Cyborg, désigne un univers fabuleux peuplés d’espèces Trans : « trans » en tant que nom – être une personne transgenre ou être en transition, en transformation, en traduction, etc. –, et « trans » en tant que verbe : interroger, croiser, fusionner.

 

Vjing

Le Vjing – expression verbale issue de la contraction du mot latin « video » (je vois) et de l’anglais « jockey », à l’image du « Disk Jokey » – désigne la performance visuelle en temps réel. Ces performances, le plus souvent lors de concerts, festivals, ou dans des clubs, se caractérisent par une création et une manipulation de l’image via la médiation technologique, le tout synchronisé avec de la musique.

 

Zelig

Le nom « Zelig » fait référence au héros du film de Woody Allen Zelig (1983), personnage mutant qui apparaît toujours là où on ne l’attend pas. Il a été utilisé, avec des variations diverses (zeligConf, no-zelig, zelig.rc2), au début des années 2000 pour désigner plusieurs rencontres organisées à Paris autour des usages activistes de l’internet. Nathalie Magnan y avait organisé des ateliers non mixtes, exclusivement ouverts « à toute personne se déclarant femme le temps de l’atelier ».

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :