Vive le retour d’Olympes!

Le 8 juin 2019, en marge des festivités liées à la Saint-Hubert, fête des chasseurs, et trois ans après sa pose sur les murs d’un bâtiment public à Néoules dans le Var, la plaque donnant lecture de la « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne » de Olympes de Gouges était détruite.

Le maire avait alors déploré « l’incident » et aussitôt commandé sa réplique. La chose est faite! La plaque est de retour!

En ce mois de septembre 2019, les engagements du 1er magistrat de la commune ainsi honorés témoignent une attention particulière portée aux droits, à l’égalité, à la mémoire des luttes, et en particulier celles des femmes, et plus généralement aux valeurs portées par un humanisme qui dépasse la barbarie. Gageons que cette démonstration servira d’exemple et inhibera tout négationnisme et toutes violences.

Joelle Palmieri
2 octobre 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :