Douleur : le féminisme, un prisme d’analyse incontournable


Le jeudi 
15 septembre 2022 à Bruxelles, j’étais l’invitée de l’Université des femmes, dans le cadre de ses rencontres, « Un livre, une autrice ». Grâce au Pr. Etienne Masquelier, algologue, la rencontre, qui avait pour vocation de discuter de mon dernier ouvrage « La douleur impensée, autopsie féministe de la fibromyalgie, une “maladie de femmes” », a démarré en trombe. Les questions comme les témoignages ou les interventions ont fusé si bien que l’ambiance, une fois encore chaleureuse, a été très dynamique. Le public – des professionnelles de santé, de la culture,… toutes féministes –  s’est montré très au fait de la pertinence d’une analyse féministe des vécus et traitements de la fibromyalgie et plus généralement de la douleur, en tant que produits ou producteurs de violences de genre, de classe, de race, mais aussi en tant que sources de connaissances situées, très largement rendues invisibles par le système dominant (médical, politique…).

Pour celleux qui n’ont pas pu partager ce moment, retrouvez:

Merci encore à toute l’équipe de l’Université des femmes.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.